Les différentes branches gérées par la Caisse sont :

Les Prestations Familiales et Maternité (PFM) sont les toutes premières prestations instituées au Tchad depuis 1956 ; la loi en vigueur actuellement est la loi 7/66 portant Code de Travail et de la Prévoyance Sociale ;

Les Accident de Travail et Maladies Professionnelles (ATMP) ont pour bases juridiques la loi 7/66 portant Code de Travail et de la Prévoyance Sociale, le décret 107/PR/SETJS/DTMOPS confiant la gestion des accidents de travail et maladies professionnelles à la Caisse et l’Ordonnance 7/PR/SETJS/DTMOPS du 24 mars 1972 ayant prononcé la dissolution du Fonds commun des accidents du travail et maladies professionnelles du Tchad et en transférant les attributions à la Caisse.

Les Pensions de Vieillesse, d’Invalidité et de Décès (PVID) sont instituées par le décret 207/PR/CSM en date du 30 juin 1977. Le décret 99/P-CSM pris en date du 26 avril 1978 détermine l’organisation du régime assurance pension (financière, condition d’attribution des pensions etc.). Le décret 1144/PR/PM/MFPT/DG/2007 du 28 décembre 2007 relevant l’âge de départ à la retraite à 60 ans est un élément du statut juridique de cette branche.

Ces trois branches sont toutes financées en grande partie par les cotisations sociales (7,5% pour les Prestations Familiales et Maternité, 4% pour les Accidents de Travail et Maladies Professionnelles et 8,5% pour les Pensions dont 3,5% à la charge de l’employé) ; viennent ensuite le rapport des placements et les revenus des immeubles.